///Les Sportives / N°03 (version papier)

Les Sportives / N°03 (version papier)

7,00

Frais de port et de gestion inclus

Les Sportives n°03 / Qui veut porter la culotte du sport ?

A retrouver également dans ce premier numéro:
A Sang Pour Sang / Une vie à la verticale
Muses / Mesdames et Messieurs 
Un pied devant l’autre / Prendre des responsabilités ça s’apprend

Product Description

EDITO

Vous aussi vous avez tenté de pianoter « porter la culotte » dans votre barre de recherche internet ou de faire une petite recherche à la lettre « C » dans votre dictionnaire ? Malheureusement dans le Top 3 des résultats, force est de constater qu’on se croirait encore au Moyen Age : « la femme doit obéir aux ordres de son homme et satisfaire tous ses désirs » ou « les femmes qui veulent régner dans le ménage et, comme on dit, porter la culotte, sont choses tout à fait différentes de mes représentations érotiques. » Pour le progressisme c’est loin d’être gagné… Bon finalement mieux vaut le classique Larousse (et encore) : « Porter la culotte, commander dans le ménage, en parlant d’une femme. » Alors posons nous la vraie question : QUI veut la porter cette culotte ?

Dans ce numéro teinté de rose, couleur du mois d’octobre pour la recherche contre le cancer du sein, Les Sportives Magazine laisse courir des pensées tout en continuant à affirmer son caractère. Car il en faut du caractère et de l’audace pour sortir un troisième numéro pour une société d’édition indépendante ! Mais pas que !

Sur le chemin des rubriques purement sportives du magazine, tout est parsemé d’embûches. Dès lors que l’on s’intéresse à l’accès des femmes à des responsabilités au sein des instances dirigeantes, les chiffres sont mauvais. Incroyablement mauvais ! Depuis plus d’une décennie, la féminisation des instances dirigeantes du sport comme celles des entreprises, fait l’objet d’initiatives portées par l’Etat, mais aussi par certaines fédérations, entreprises privées et publiques. Au regard des derniers chiffres dont vous prendrez connaissance dans ce numéro, on peut vraiment se poser la question de savoir si la mixité est une priorité … et qui veut vraiment porter la culotte dans le sport ? Des plans de féminisation des instances sportives à la loi Copé-Zimmermann (loi de féminisation dans les comités d’administration des entreprises), il n’y a qu’un pas et surtout un objectif partagé : un quota obligatoire de 40% de femmes … qui est loin d’être atteint.

Ces 40% raisonnent dans tous les esprits comme un hymne de soutien à une équipe. Certes on constate une amélioration de la représentation des femmes dans les postes à responsabilités des instances sportives, mais ce n’est pas suffisant ! Revenons un instant sur la question de départ : « QUI veut la porter, la culotte dans le sport ? » Effectivement, ce genre d’initiatives est important pour impulser de nouvelles idées et quelque part forcer le progressisme, mais n’est-il pas question finalement aussi d’une bonne dose de volonté(s)et de choix ? Sacrifices vous avez dit ? Non c’est le mot choix qui est utilisé. Les femmes le souhaitent elles vraiment ? Et les hommes ? Et le système ?

Pour répondre à ses questions, prenons donc un peu de hauteur (sans oublier dans notre besace du caractère et de l’audace) et allons jusqu’à gravir des falaises avec Vanessa François, voltiger avec Aude Lemordant, débattre avec Chantal Jouano, Marie-Georges Buffet, Danielle Bousquet, entreprendre avec Dominique Carlac’h, diriger avec Marinette Pichon, tenir l’équilibre avec Jamais Sans Elles, s’engager et soutenir la pratique féminine avec Marc Lavoine, ou coacher avec Magali Magail, Sarah M’Barek et Raphaëlle Tervel.

Note à nous mêmes : 40% c’est aussi la part d’hommes dans les lecteurs du magazine Les Sportives !

Aurélie Bresson
Édito tiré de Les Sportives Magazine #3

Additional Information

Poids 235 g
Numéro

03

Période

Octobre – Novembre -Décembre 2016

Livraison

France Métropolitaine

Frais de port

2,70